Recenser et mettre à disposition des parcelles disponibles pour favoriser l’agriculture urbaine et les potagers communautaires

En savoir plus

Dans le processus de participation citoyenne, la végétalisation de la ville, les espaces verts et la gouvernance alimentaire ont véritablement été des sujets prédominants pour les citoyen·ne·s.

Pour rencontrer ces aspirations, la Ville amplifiera deux dispositifs : 

Les Potagers communautaires

Les potagers collectifs sont des espaces de production de légumes, mais ils sont aussi et surtout considérés comme des lieux d’échanges, de transmission de savoirs, de détente et d’entraide.

L’intérêt pour ces potagers, plus fort depuis quelques années, touche tous les types de population des jeunes aux plus âgés.

Les principaux objectifs poursuivis par la Ville sont de faciliter l’accès à la terre en mettant à disposition des espaces à cultiver, de favoriser la cohésion sociale, la participation et la rencontre entre les habitants des quartiers. Ce type de projet a également pour but de favoriser la biodiversité en ville, de sensibiliser à l’alimentation saine, d’informer quant au compostage, etc.

Ainsi, la Ville de Liège et sa régie foncière identifieront les terrains dont la taille (quelques centaines de m² maximum) et la qualité de la terre sont susceptibles de convenir pour développer un projet collectif et lanceront des appels à candidature auprès de collectifs de citoyen·ne·s afin de mettre ces terrains (ainsi que le matériel) gratuitement à disposition.

Dans la même dynamique, la Ville continuera à mettre à disposition des Liégeois·e·s des parcelles individuelles.

La mise à disposition de parcelles pour favoriser l’agriculture urbaine : CREAFARM 

L’accès à la terre est difficile pour des maraîchers souhaitant produire en ville ou dans sa proche périphérie.

Face à ce constat, la Ville de Liège a souhaité développer le projet CREAFARM qui consiste à recenser et mettre à disposition les parcelles disponibles pour favoriser l’agriculture urbaine en vue de créer des emplois et d’augmenter la production agricole locale. Un appel a été lancé en 2018 et un premier terrain attribué à un entrepreneur local (les Petits producteurs). 

Vu les résultats encourageant la Ville poursuivra et amplifiera cette action et mettra en œuvre les différentes étapes suivantes : 

Répertorier des terrains publics potentiellement utilisables en maraîchage urbain. Y réaliser des études de risques. 

Acquérir des terres à mettre à disposition du projet CREAFARM si leur intérêt stratégique est avéré  (objectifs : biodiversité, qualité des terres, verdurisation, etc)

Mettre à disposition les études juridiques concernant le modèle de contrat à utiliser

Développer une base d’adresses afin de communiquer l’appel de façon ciblée

Renforcer les synergies avec le CPAS et les autres pouvoirs publics propriétaires fonciers

Renforcer les synergies avec les acteurs du secteur dont la ceinture Aliment-Terre liégeoise

Commentaires
29 Juillet 2020

Végétaliser la ville, participer à l’embellissement de notre cadre de vie, se reconnecter à son alimentation, recréer des liens sociaux entre voisins, tels sont les nombreux objectifs du projet « Cultivons Liège, Ville comestible ». Depuis deux ans, la Ville de Liège est associée au Centre liégeois du Beau-Mur pour permettre aux citoyens d’installer des bacs potagers dans l’espace public. 

Alors qu’en 2018, la Ville de Liège comptait 22 sites potagers, elle s’est vue agrémentée de 44 nouveaux en 2019.