Focus sur une action prioritaire de Liège 2025 : accroître l’offre suburbaine de la SNCB (Réseau Express Liégeois) en sollicitant la réouverture des arrêts des Vennes et de Vivegnis

Le réseau ferroviaire permet de connecter Liège aux différents pôles belges et internationaux.

Le réseau ferroviaire permet de connecter Liège aux différents pôles belges et internationaux, via :

  • Les liaisons internationales : Thalys et ICE en relation avec Cologne et Francfort, ainsi qu’avec Amsterdam et Londres (via Bruxelles midi).
  • Les liaisons nationales IC : Bruxelles et la dorsale ferroviaire wallonne vers Namur, Charleroi, Mons.
  • Les liaisons provinciales vers Verviers, Huy, Waremme, la vallée de l’Ourthe.

Avec près de 17 700 voyageurs montés par jour (2017, hors Thalys et ICE), la gare de Liège Guillemins concentre près de 60 % des montées dans sa Métropole (29 700). Cette valeur reste toutefois faible en regard de gares comparables telles que Gand St-Pierre : 55 000 voyageurs par jour ou Nantes (FR) : environ 40 à 45.000 voyageurs par jour.

La part de marché du train dans les déplacements au sein de la Métropole liégeoise a été estimée par la SNCB à 4,8 % et seulement 1 % de part de marché du train pour les déplacements au sein de la Ville de Liège (en grande partie « captés » par le réseau bus précité et par les modes actifs – piétons et deux-roues).

Le rôle du rail apparaît donc nettement insuffisant en regard d’autres agglomérations comparables.

Il faut répondre à la croissance ferroviaire et renforcer l’offre.

Les études s’accordent sur le fait que le flux de voyageurs va significativement augmenter. Ainsi, il est indispensable de renforcer les cadences, pour maîtriser la croissance de la congestion automobile et rencontrer les objectifs :

  • 3 trains S (Réseau Express Liégeois) par heure cadencés toutes les 20 minutes à l’horizon du tramway semblent un objectif à atteindre pour l’arrondissement de Liège.
  • 4 trains S (Réseau Express Liégeois) par heure et par sens doivent, à long terme, être visés pour assurer le plein effet réseau

Il faut accélérer le développement du réseau ferroviaire. Progressivement, le Réseau Express Liégeois « REL » sera concrétisé par l’exploitation de 6 lignes suburbaines.

Après la réouverture de Chaudfontaine, Seraing et Ougrée, la Ville de Liège sollicitera la SNCB pour la (ré) ouverture de points d’arrêt supplémentaires des Vennes et de Vivegnis (en cohérence avec le PUM).

Objectif stratégique principal : Renforcer l’attractivité de la ville

Thème de l’action : Repenser la mobilité pour plus de mobilité douce, durable et de multimodalité

Objectifs opérationnels : Augmenter la part modale des modes doux et durables