Focus sur une action prioritaire de Liège 2025 : Installer des filtres à particules dans certains parkings du centre-ville

Les particules fines ont des conséquences néfastes sur la santé. Inhalées, elles peuvent provoquer à court terme des problèmes respiratoires et cardiovasculaires et à long terme, des problèmes de santé plus importants (allergies, maladies pulmonaires, cancers, ...)

Les parkings d’un centre-ville, sont parfois exposés à de fortes concentrations en particules dues aux émissions
générées par la circulation des véhicules entrants et sortants (gaz d’échappement, poussière de freins, poussière de pneus).

Dans ces parkings et également dans les tunnels, les particules fines générées par les véhicules ne se dissipent pas aisément en restant plus longtemps en suspension dans l’air, avant d’être évacuées par les systèmes de ventilation.

Vu la situation géographique de certains parkings à Liège du centre-ville, il serait intéressant de filtrer l’air chargé en particules avant de l’expulser dans les alentours via les systèmes de ventilation. Différentes solutions sont actuellement testées dans différentes villes.

La Ville développera un projet pilote avec un ou plusieurs exploitants de parkings présents dans le centre-ville et en mesurera les résultats.

Objectif stratégique principal : Agir contre le réchauffement climatique et améliorer la qualité de l’air

Thème de l’action : Réussir la transition climatique

Objectifs opérationnels : Permettre au citoyen de se réapproprier l’espace public dans un environnement sain et agréable et diminuer la pollution de l’air

Installer des filtres à particules dans certains parkings du centre-ville.png