1230. Faire de l'Observatoire de Cointe un lieu de rencontre entre les arts et les sciences

Par asbl urbAgora

Culture et patrimoine

Cointe

274 2
  • Description
  • Commentaires
  • L'Observatoire de Cointe, monument emblématique du développement de l'Université de Liège et lieu de naissance de l'excellence wallonne dans le domaine spatial, est aujourd'hui laissé à l'abandon. Certaines parties du bâtiment sont menacées, notamment celles qui abritent les instruments scientifiques (les deux coupoles, la méridienne). La Région wallonne, propriétaire des lieux, a envisagé de lotir le site pour y construire des villas.

    À la suite d'une pétition ayant recueilli plus de 25.000 signatures, un collectif d'associations et de personnalités — associant notamment les Amis de l'Université de Liège, la Société astronomique de Liège, SOS Mémoire de Liège, le Vieux Liège et urbAgora — s'est constitué pour proposer une renaissance du site et la création d'une fondation qui aurait pour but de restaurer le bâtiment et d'y faire vivre un lieu de rencontre entre les arts et les sciences, sous le patronage de l'Université, selon un modèle qui est fréquent dans le monde anglo-saxon.

    Dans le respect des lieux et du voisinage, l'Observatoire et son somptueux parc accueilleraient, en plus de la mise en valeur du patrimoine scientifique existant et des activités de la Société astronomique, des manifestations artistiques (expositions, concerts, performances,...), en intérieur ou en plein air, des séminaires de recherche, des conférences et autre master classes, accueilleraient en résidence des chercheurs et des artistes et favoriseraient, chaque fois qu'il est possible, la rencontre entre le monde des arts et celui des sciences.

    Ce projet pourrait être en grande partie financé par des fonds privés, mais sa réalisation dépend de plusieurs éléments clés. Le classement, tout d'abord, de l'ensemble du site et non uniquement du bâtiment ancien, comme c'est actuellement envisagé, est indispensable. Il faut ensuite que la Région accepte de céder le bien pour l'euro symbolique à une fondation qui s'engagerait en retour à garantir l'affectation du bien à des fins désintéressées et conformes au projet ici présenté. Il faut enfin et surtout qu'un large consensus se forme en faveur de ce projet, afin de rendre possible la levée de fonds qui permettra son financement.

    Infos et contact : https://sauvonslobservatoire.be/

arlette joiris a écrit :
05/08/2019 16:51

excellente idée!