15. Concevoir un aménagement des voiries priorisant l'impossibilité de se stationner à certains endroits spécifIques

Par P JACOB

Sécurité

Vennes - Fétinne

14 5
  • Description
  • Commentaires
  • Tout commence par le non respect de petites règles insignifiantes, parfois du à la non connaissance de ces règles quelque fois stupides, faut-il bien le reconnaître. Vu qu'il ne se passe rien, il est aisé d'enfreindre des règles de plus en plus importantes et puis "le voisin le fait bien, lui, et on ne lui dit rien...".

    Face à l'impunité, grande absence des règles des villes, le "je m'en foutisme" grandit et engendre le "je fais ce que je veux" qui finit souvent, ne l'oublions pas, par de l'agressivité.

    Quand les personnes lésées en ont marre, elles se défendent elles-même puisqu'il n'y a pas d'application de loi. Ce cercle vicieux que beaucoup d'entre nous (souvent les mêmes) vivent développe un mal de vivre et une insécurité grandissante entraînant de par sa nature, d'autres mentalités voir la naissance de méfaits. 

    Pour couper court à une certaine quantité de ces non respects non réprimandés, il est aisé de concevoir un aménagement des voiries priorisant l'impossibilité de se stationner à un carrefour, à proximité d'une école, devant une entrée carrossable, entrée de garage ou passage pour piétons.

    La sécurité directe en serait bien améliorée et cette escalade de non respect des règles ne pourrait pas évoluer sur ce volet (un de fait). 

    La police serait moins sollicitée à cet égard et pourrait s'occuper plus en profondeur de certains problèmes plus importants comme les zones de non droit des quartiers Longdoz par exemple.

    Je ne sais si ce projet entre dans votre vision de l'avenir mais je ne peux imaginer des petites fleurs partout que si on les respecte.

    Je suis également accessible pour intégrer un groupe de réflexion éventuel. 

    Dans le seul cas ou ce message serait lu jusqu'au bout, merci d'avoir pris la peine de lire ce message.