Accroître le potentiel de la gare de Liège-Guillemins

En savoir plus

Le réseau ferroviaire permet de connecter l’arrondissement de Liège aux différents pôles belges et internationaux, via :

Les liaisons internationales : Thalys et ICE en relation avec Cologne et Francfort, ainsi qu’avec Amsterdam et Londres (via Bruxelles midi), et le Grand Duché du Luxembourg dans une moindre mesure

Les liaisons nationales IC : Bruxelles et la dorsale ferroviaire wallonne vers Namur, Charleroi, Mons

Et les liaisons provinciales et à l’échelle de l’arrondissement (trains L ou de pointe) vers Verviers, Huy, Waremme, la vallée de l’Ourthe

L’offre ferroviaire, avec ses grandes radiales, est concentrée autour du pôle d’échange structurant de Liège-Guillemins.

Avec près de 17 700 voyageurs montés par jour (2017, hors Thalys et ICE), la gare de Liège-Guillemins concentre près de 60 % des montées dans l’arrondissement (29 700). Cette valeur reste toutefois faible en regard de gares comparables telles que :

Gand St-Pierre : 55 000 voyageurs par jour

Nantes (FR) : environ 40 à 45 000 voyageurs par jour

Strasbourg (FR) : 70 à 75 000 voyageurs par jour

Un autre point de comparaison, intra-wallon, place Liège-Guillemins sur la 3ème marche du podium en termes de voyageurs montés, après Ottignies (22 550) et Namur (20 150), toutes deux fréquentées par des étudiants.

Sur base de ce constat, la Ville entreprendra les démarches auprès de la SNCB afin d’étudier la meilleure manière d’accroitre la fréquentation des gares liégeoises, en particulier celle de Liège-Guillemins à travers le renforcement de l’offre métropolitaine, nationale et internationale.

Commentaires
Il n'y a pas d'état d'avancement pour le moment.