13. Développer des partenariats CPAS et secteurs associatifs pour mieux lutter contre la grande précarité

Par Ville de Liège

Politique sociale, Lutte contre la pauvreté

Tous les quartiers

21 1
  • Description
  • Commentaires
  • Dans un vaste programme de lutte contre la pauvreté, le CPAS est l’opérateur social public n°1. Il se doit de jeter des ponts vers le secteur associatif pour mener des actions complémentaires via des protocoles de collaboration, de convention autour de thématiques ou de cas individuels.

Fabienne Perot a écrit :
07/05/2019 12:21

soutenir le secteur associatif réalisant l'aide alimentaire auprès des personnes vivant sous le seuil de pauvreté en participant dans les frais de déplacement pour aller chercher les denrées à la banque alimentaire. Le soutien financier pourrait transiter par le projet "ASBL Panier Solidaire" qui va chercher les denrées dans des grandes surfaces et les re-distribuent auprès de ses membres. Cette ASBL "Panier Solidaire" devrait également, pour lui-même, pouvoir accroître sa reconnaissance d'acteur de soutien logistique au secteur associatif de l'aide alimentaire.
Autre aspect, développer l'accompagnement social pour l'accueil et l'accompagnement des personnes accédant à l'aide alimentaire, ainsi que pour la coordination des volontaires et de l'ensemble du projet.