965. Remplacer la dérivation de la Meuse part une liaison autoroutière enterrée entre la E25 à Droixhe et le tunnel de cointe à Angleur avec la création d’un immense espace vert en surface

Par Jean-Christophe SIMON

Urbanisme et aménagement du territoire, Mobilité, Transition climatique, Santé

Amercoeur - Longdoz, Angleur - Kinkempois, Bressoux - Droixhe, Outremeuse, Vennes - Fétinne

151 92
  • Description
  • Commentaires
  • Osez penser différemment… Osez rassembler plusieurs thèmes en un projet global… Osez repenser la mobilité de la ville en réussissant sa transition écologique… Permettre à Liège de rentrer définitivement dans le XXIème siècle… Osez étudier ce projet pour Liège2025 !

     

    Ce projet, abordant plusieurs thèmes fondamentaux pour une ville, dont notamment la mobilité et l’environnement, englobe une grande partie des idées originales souhaitées par les liègeois comme :

    • Réduire l’engorgement de la ville par la suppression de la circulation de transit en centre-ville ;
    • Création d’un immense espace vert en centre-ville ;
    • Augmenter les couloirs dédiés à la mobilité douce ;
    • Développer le réseau du tram du côté de la rive droite et ainsi connecter l’ensemble des quartiers de Liège ;
    • Augmenter la qualité de l’air au centre-ville et lutter contre les ilots de chaleur ;
    • Encourager la pratique d’une activité physique ;
    • Améliorer les relations sociales ;

    MOBILITE

    1. Liaison des autoroutes E25 en tunnel sous la dérivation de Meuse entre Droixhe et le tunnel de cointe à Angleur :
    • Réduire la circulation sur les quais de Meuse pour désengorger la ville et limiter l’émission de CO2 ;
    • Désengorger l’échangeur de Loncin et le tunnel sous cointe qui sont quotidiennement le théâtre d’embouteillages monstrueux aux heures de pointes ;
    • Tirer définitivement un trait sur l’utopiste liaison Cerexhe-Heuseux-Beaufays ;

     

    1. En surface, réaménagement et réappropriation des grands boulevards et quais urbains (concerne notamment : quai des Ardennes, quai Mativa, quai du Longdoz, quai Bonaparte, quai du roi Albert, boulevard de Douai et de Froidmont, quai de l’Ourthe et de la dérivation, …) avec notamment, la création de couloir de mobilité douce (vélo, trottinette, …) ;

     

    1. Développement du tram dans sa 2nd phase en ajoutant une bande de tram sur la rive droite de la Meuse au-dessus du tunnel ou, mieux, enterrée sous la dérivation entre les Vennes et Droixhe en passant par Longdoz et Outremeuse.

     

    VERT-ENVIRONNEMENT-SOCIAL

    • Embellir les quais de la dérivation ;
    • Création d’un espace vert de plus de 300.000m² (cela représente un gain de 1,5m² d’espace vert par habitant, Liège se rapprocherait des villes Nordiques où ce ratio est particulièrement haut et où la qualité de vie est très élevée) ;
    • Innombrables possibilités d’aménagements de parcs, de plaines de jeux, de jardins partagés, de lieux de baignades en plein air, de terrains de sport, d’un centre de dressage canins, …

     

    Il est évident qu’un projet global tel que celui décrit ci-dessus doit passer par une étude de faisabilité et d’incidence. Ce projet doit être pensé et établi par l’ensemble des liègeois.