1094. Sécurité des piétons à Fragnée

Par Grégory Elias

Mobilité

Guillemins - Fragnée

48 1
  • Description
  • Commentaires
  • Des milliers d'écoliers et étudiants se déplacent quotidiennement dans Fragnée.

    Les récents travaux de voirie rue Auguste Buisseret et rue de Fragnée ne les protègent pas suffisamment et les rendent trop peu visibles :

    1) Les voitures peuvent se garer à moins de 2 mètres des passages pour piétons... l'aménagement le prévoit ainsi???

        Solution : empêcher physiquement les voitures de se stationner à moins de 5 mètres des passages piétons via du mobilier urbain : anneaux à vélos, bloc de béton style Légo,

                         bacs de plantes...

    2) Aucun aménagement pour limiter la vitesse rue Auguste Buisseret et de Fragnée... la vitesse de certains véhicules y est affolante !

    3) rue Auguste Buisseret (toute nouvelle voirie) les bus ne savent pas se croiser aisément. Il en résulte encore moins d'attention pour les piétons.

        Solution : privilégier l'aller des bus via la rue Auguste Buisseret et le retour via la rue de Fragnée.

    4) Des publicités lumineuses ont été placées très près de passages pour piétons.... on devient carrément invisible

        Solution : les virer!

    5) le carrefour rue des Rivageois / rue de Fragnée (proches de 4 écoles et 2 crèches) est une anarchie totale : les voitures s'y garent n'importe où et rendent l'endroit dangereux!

        Solution : faire un aménagement complet du carrefour pour empêcher le stationnement et symboliser la présence d'enfants le tout en intégrant des parkings vélo.

                         On peut imaginer utiliser des blocs béton style Légo peints en couleurs vives par exemple...

    6) Tous les matins devant l'école Georges Mignon (celle de mes enfants) des voitures se stationnent sur le plateau surélevé du passage pour piétons et le casse-vitesse se         trouve après le passage pour piétons ???

         Solution: selon moi, les poteaux en bois sur le plateau ont été mal placés... ils devraient réduire le passage automobile à une seule voiture = plus de stationnement.

Gérard Debraz a écrit :
11/06/2019 09:41

Pour respecter la Bible du parfait gestionnaire, on ne trace des passages piétons que dans un seul sens. Par ex. pour traverser la rue de Fragnée mais rien pour traverser les rues perpendiculaires Rivageois, de Harlez etc... alors que ces rues sont traversées régulièrement par des parents conduisant les enfants à l'école. Et parfois (Buisseret) il n'y a qu'un seul passage pour piétons qui "coupe" la rue à l'opposé du trafic piéton (étudiants) venant de la gare. C'est une abérration.