Bienvenue sur Liège 2025

Liège 2025, c’est le programme, le cap à suivre que se donne la Ville pour évoluer avec vous lors des prochaines années.

« Avec vous », c’est comme ça que la Ville construit ses projets de ville depuis 2003.

Si chaque projet de Ville est impulsé par le Collège Communal, la dimension de la participation citoyenne y a une place affirmée.

Vous avez pu exprimer vos souhaits au cours du premier semestre 2019, désirs et envies pour la Ville de Liège à travers divers moyens : formulaires écrits, plateforme numérique, Nuit des débats, panels de citoyens tirés au sort, rencontres dans les quartiers… Merci pour vos 1603 idées et projets et bravo pour vos 97 827 votes !

Grâce à vous, la Ville de Liège a construit ce Programme Stratégique Transversal (PST) contenant 137 actions prioritaires et 12 projets métropolitains.

Ces actions qui couvrent différents domaines qu’une Ville doit prendre en compte sont aussi le reflet de vos besoins.

Cette magnifique mobilisation, nous allons vous proposer de la poursuivre tout en l’adaptant aux constantes évolutions de la société que nous connaissons.
Nous sommes donc au début d’un processus, prêt pour fixer le cap avec nous ?

La Ville de Liège

Ligne du temps

  1. Dépôt de(s) projet(s)
    et phase de vote
    Avril-juin 2019
  2. Analyse des projets déposés et des votes émis
    Juillet-août 2019
  3. Prise d'acte du projet de Ville au Conseil communal
    30 septembre 2019
  4. Mise en œuvre des actions prioritaires et suivi participatif
    2019-2025
  5. 2025

Actions prioritaires

Promouvoir les modes alternatifs à la voiture (marche, vélo, transports publics, …)

Les enjeux majeurs des grandes villes sont basés sur trois grands principes : la réduction du trafic automobile, la diminution des émissions de polluant et gaz à effet de serre et l’amélioration de la qualité de vie des habitants : la santé, la vie de proximité, l’accès à l’emploi, etc. 

C’est pour cela  qu’actuellement, les inquiétudes autour de la question de la  mobilité  s’incrémentent. Il est temps de penser au changement  des  conditions  actuelles.  L’un des changements envisagés est de développer les pratiques de mobilité alternatives et d’intermodalité. 

La voiture est utilisée  fréquemment pour des distances qui ne justifient pas de son utilisation et qui généralement peuvent être assurées par des modes alternatifs (comme les transports en commun, le vélo et parfois la marche). Par exemple, en ville, il faut un quart d’heure pour faire 1 kilomètre à pied et 3 kilomètres à vélo.

La Ville entreprendra une large communication pour inciter les citoyen·ne·s à utiliser les alternatives à la voiture : la marche à pied, le vélo, le train, le bus, le futur tram.   

Il s’agit de faire connaître et de populariser ces différents modes de transports auprès du grand public et de répondre aux enjeux majeurs de réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre et l’amélioration de la qualité de vie des habitants.

La Ville poursuivra aussi en priorité l’entretien de tous les types d’espaces publics (voiries, cheminements piétons et cyclistes, escaliers…).